What will be, will be

2016

J'emprunte ici le titre d'une chanson qu'interprêtait Line Renaud lorsque j'étais enfant dans les années 50. Et de fait, il y a quelque chose de l'enfance dans ces nouvelles œuvres. Ce sur quoi je travaille n'est pas plus grand qu'une ardoise, le résultat imprimé m'arrive empaqueté comme un cadeau du ¨père-Noël et entre temps je me suis beaucoup amusé. J'ai l'impression qu'il y a tout de moi dans ces "dessins-peintures", du moi d'hier et même d'avant hier et du moi d'aujourd'hui.